a

Lorem ipsum dolor sit amet, conse ctetur adip elit, pellentesque turpis.

Tel +225 20 25 74 96     Suivez-nous

a

:: RIFES ::

  /  Actualités   /  L’EGALITE DES GENRES DOIT ETRE AU CENTRE D’UNE RECUPERATION INCLUSIVE ET SOLIDAIRE

L’EGALITE DES GENRES DOIT ETRE AU CENTRE D’UNE RECUPERATION INCLUSIVE ET SOLIDAIRE

Le jeudi 21 octobre, l’Association Internationale de la Mutualité (AIM), le Programme d’Appui aux StratégiesSociales (PASS), et le Réseau Latinoaméricain des Femmes de l’Economie Sociale et Solidaire, organisaient leur séminaire international intitulé « Les femmes comme protagonistes du mouvement mutualiste ».

L’évènement avait pour but d’établir des ponts entre les réseaux de femmes mutualistes à travers de monde, de discuter des principaux enjeux, mais également de la valeur ajoutée de ces réseaux pour leurs intégrants.

Après un mot de bienvenue du Président de l’AIM, LoekCaubo, la Vice-présidente de l’« ONU Femmes », María del Carmen Squeff, ainsi que la Secrétaire d’Etat en charge de la Protection Sociale en Côte d’Ivoire, Clarisse Mahi, ont ouvert le seminaire. Mme Squeff a qualifié le séminaire de la plus haute importance compte tenu du contexte mondial de crise sanitaire, sociale et économique, une crise qui a touché les femmes plus durement.

Elle s’est félicitée du débat organisé, qu’elle juge opportun, nécessaire et urgent, pour une relance économique avec égalité des sexes. Elle a souligné entre autres le rôle clé de la femme dans un monde postpandémique inclusif et solidaire et dans des sociétés plus justes, en prenant pour exemple l’économie sociale en Argentine.

Mme Mahi a à son tour félicité le choix de thématique, estimant que les femmes ont toujours montré une capacité sans pareille à affronter les aléas de la société et l’adversité sociale. D’après elle, un mouvement mutualiste inclusif se doit de célébrer le rôle légendaire des femmes et faire tomber les barrières à leur entière participation : assurer un contexte socio-économique inclusif, garantir l’accès aux formations ; et améliorer les échanges entre pays d’Afrique. Elle a également appelé à une plus grande mobilisation des femmes pour contribuer au rayonnement de la mutualité.

A la suite des discours d’ouverture, la table ronde modérée par Elisa Torrenegra, Coprésidente du Réseau International de l’économie Sociale et Solidaire et Directrice de Gestarsalud, permit aux divers réseaux existants d’échanger sur leurs enjeux communs ainsi que leurs meilleurs pratiques. La table réunit des intervenantes expérimentées : Mme Josiane Tanoh Abinan, Responsable Mutualité et Santé Solidaire, Programme d’Appui aux Stratégies Sociales (PASS) ; Mme Dominique Joseph, Secrétaire générale de la Mutualité Française, Présidente de MutElles (France) ; Mme Nora Landart, coordinatrice territoriale des commissions pour l’égalité des sexes à la CAM (Argentine), et coordinatrice de la commission pour l’égalité des sexes du réseau latino-américain des femmes de l’ESS ; et Mme Anne Spitals, Présidente des Femmes Prévoyantes Socialistes (Belgium). Les débats ont permis de mettre en exergue les activités des divers réseaux pour une plus grande mobilisation des femmes, leur formation, et pour l’égalité des genres. Les intervenantes ont terminé leurs échanges en soulignant les pistes à explorer dans le cadre de la connexion de tous les réseaux à l’international : travailler à une meilleure intégration des femmes dans le mouvement ; garantir leur mobilisation et leur formation ; faciliter le partage en sororité, et étendre les réseaux de manière à dépasser les frontières dans les partages d’expérience.

L’enregistrement de notre séminaire est disponible ici

S’inscrire

Veuillez contacter l’administrateur à info@rifes.net pour vous permettre d’accéder à cette page.

Reinitialiser le mot de passe