a

Lorem ipsum dolor sit amet, conse ctetur adip elit, pellentesque turpis.

Tel +225 20 25 74 96     Suivez-nous

a

:: RIFES ::

  /  Actualités   /  ENTRETIEN AVEC MLLE MOLOKE LINDA CHRISTIANE, PRESIDENTE DE LA MUTUELLE DES AGENTS DU CONSEIL DU COTON ET DE L’ANACARDE (MUTACCA)

ENTRETIEN AVEC MLLE MOLOKE LINDA CHRISTIANE, PRESIDENTE DE LA MUTUELLE DES AGENTS DU CONSEIL DU COTON ET DE L’ANACARDE (MUTACCA)

Le personnel du Conseil du Coton et de l’anacarde (CCA) a procédé, le 6 juin dernier, à l’élection du président de sa mutuelle récemment créée. Mme Linda Moloké, Assistante Sociale de profession, a été choisie par ses pairs pour être à la tête de la Mutuelle des Agents du Conseil du Coton et de l’Anacarde (MUTACCA), avec 38% des votes.

Elle est devenue de ce fait, la première présidente de la Mutuelle des Agents du Conseil du Coton et de l’Anacarde de Côte d’Ivoire.

Dans cette interview, elle nous parle des motivations de son engagement et de ses ambitions en tant que dirigeante mutualiste.

  1. Pouvez-vous nous dire en quelques mots ce qui a motivé votre candidature à la tête de la MUTACCA ?

Tout d’abord, j’ai toujours été intéressée par l’idée de me mettre au service des autres. Dans le cadre des activités sociales, le bien-être des uns et des autres dans un environnement, notamment celui de l’entreprise, est un atout qu’il ne faut pas négliger. Lorsque la Direction générale a autorisé la création d’une mutuelle au sein de notre structure, j’ai décidé de candidater pour une raison fondamentale : apporter ma contribution aux conditions du bien-être social de mes collègues travailleurs par le truchement de la mutuelle qui est un outil important, en termes de solidarité et d’entraide. La création de la mutuelle des agents du Conseil du Coton et de l’Anacarde me donne ainsi, en tant que présidente, de me rendre utile en apportant ma contribution sur le volet du bien-être social du personnel du Conseil du Coton et de l’Anacarde.

2. Parlez-nous de votre mutuelle, comment est-elle née et combien d’adhérents compte-elle à ce jour ?

La Mutuelle des Agents du Conseil du Coton et de l’Anacarde (MUTACCA), vient tout simplement combler un vide. Elle est donc née de la volonté du Directeur Général du Conseil du Coton et de l’Anacarde, le Dr Adama Coulibaly. Pour matérialiser cette volonté, c’est encore Monsieur le Directeur Général qui a mandaté les délégués du personnel représentés par M. Lassane Fofana en vue de la mise en place de cette structure. Nous ne cesserons jamais de lui exprimer nos sincères remerciements. Par la suite, l’ensemble du personnel a, à l’unanimité, adopté les textes fondateurs. S’agissant du nombre d’adhérents, il faut dire que tout le personnel du Conseil du Coton et de l’Anacarde est membre de la MUTACCA.

3. Quels sont les chantiers prioritaires en termes de santé et de formation au niveau de votre mutuelle ?

Notre objectif est d’entreprendre des actions concrètes pour permettre à tous nos agents de l’intérieur de bénéficier d’un accès plus facile aux soins de santé. Avec le soutien du Directeur général, nous envisageons de renforcer l’équipement de notre infirmerie avec du matériel de pointe en liaison avec les délégués du personnel. A long terme, c’est l’acquisition d’une clinique du Conseil du Coton et de l’Anacarde qui nous intéresse.

4. Quel sera l’objectif principal de votre mandat ?

Notre objectif principal est de créer un cadre de cohésion et de fraternité, de promouvoir l’entraide et l’esprit d’équipe au sein du Conseil du Coton et de l’Anacarde.

5. En votre qualité de nouveaux membres de la grande famille de la mutualité comment comptez-vous collaborer avec vos pairs ?

Pour nous, il est plus que nécessaire de prendre attache avec d’autres mutuelles afin de bénéficier de leur savoir-faire, de leurs conseils et de leurs réseaux de relations, afin de faire de notre mutuelle, une mutuelle aussi forte que les leurs.

6. En tant que femme mutualiste, quelle est votre avis sur la place des femmes au sein des mutuelles et quel appel souhaitez-vous lancer aux femmes membres des différentes mutuelles ?

En tant que femme mutualiste, nous avons un rôle très important à jouer dans le développement des mutuelles. Pragmatiques, les femmes disposent d’énormes atouts en matière de gestions associatives. Aussi, demanderais-je aux vaillantes femmes de la MUTACCA et des autres structures mutualistes, de prendre une part active dans la mise en œuvre des activités liées au bien-être social et à la cohésion parce qu’elles en ont l’aptitude, la capacité et les compétences.

Je vous remercie.

S’inscrire

Veuillez contacter l’administrateur à info@rifes.net pour vous permettre d’accéder à cette page.

Reinitialiser le mot de passe